Lors de cette renégociation, il est possible que vous soyez déçu de la nouvelle offre que votre banque vous proposera. Pour savoir si les chiffres sont raisonnables ou non, il est nécessaire de consulter certains taux pour les autres institutions.
La première réaction que vous avez face à une baisse des taux d’emprunts est la renégociation auprès des banques. Certes, une telle situation est frustrante, mais vous ne devez pas rester passif.

Le taux d’emprunts lors de la renégociation sera plus élevé que pour un rachat de crédit, pourquoi donc ?
Chaque banque fait de leur mieux pour garder leur client. Certains signes vous permettront de savoir si votre banque ne veut plus de vous.

Une analyse de la situation est alors indispensable pour connaitre la raison de tout cela.

Face à chaque variation du taux d’emprunts, toutes les banques ne prennent pas les mêmes initiatives. En effet, il est possible que pour votre banque, une hausse ou une chute peut être pus affective que chez d’autres. Vous devez identifier alors la position de votre banque vis-à-vis de la situation. Un avantage à votre égard n’est pas obligatoirement le cas pour votre banque.

En fait, les banques visent plus loin, elles visent un bénéfice plus lointain. En acceptant de vous offrir un taux moins élevé que pour un rachat de crédit, une banque réduit son bénéfice lointain. Aucune institution financière ne prendrait de tel risque.
Dans certains cas, votre banquier accepte comme même cotre requête pour ne pas perdre un précieux client. Il utilise pour cela nombreuses techniques pour vous avoir, vous devez rester vigilant. Vous pouvez aussi mener le jeu en faisant un chantage commercial pour valider votre renégociation.

Le chantage commercial consiste à voir une autre banque, si comme si vous allez effectuer une demande pour un crédit auto immédiat ou un rachat de crédit. Cette autre banque fera tout pour vous attirer, et elle va mettre à votre disposition l’opportunité d’obtenir un nouveau crédit par exemple.

Chaque banque a leur propre technique pour garder les clients et attirer des nouveaux. Des méthodes marchent pour certaines, et d’autres non. Certains arrive à fidéliser leur client en étant offensif, et d’autres en adoptant l’attitude défensive. Tout se joue sur le maintient du taux à une valeur abordable et adéquate.

Pour chaque renégociation, un taux équivalence sera à déterminer pour faire face à la concurrence. Ce taux est plus faible par rapport au premier pour lequel les deux parties ne subissent aucune perte.

La renégociation affiche une nouvelle valeur du taux qui est fonction de la mensualité et du rachat de crédit.

Le rachat de crédit implique les conditions suivantes : des frais de garantie pour la situation hypothécaire pour le nouveau prêt ; un IRA ou indemnités de remboursement anticipé d’un taux de 3% sur 6 moi, et des frais de dossiers pour le rachat.

L’avantage en rachetant du crédit est que non seulement le taux diminue mais aussi le capital emprunté qui augmente. Le taux que votre banque va proposer sera plus élevé que pour les autres banques concurrentes si elle tient à vous garder.

La proposition d’une nouvelle banque sera équivalente au taux proposé par votre banque actuelle avec le montant restant à rembourser concernant le capital.