En naviguant sur internet, vous tombez sur des offres en scpi très alléchantes. Faut-il investir dans ces placements ? Sont-elles vraiment sans risques ? Pour commencer, même en investissant dans le marché le plus stable, on ne peut jamais se dire qu'on est à l’abri des mauvaises surprises. Il est très important de bien connaître ces risques afin de pouvoir y faire face.

Ce présent dossier a pour objectif de vous informer sur les risques encourus en investissant dans les SCPI.

Une totale dépendance au taux d’occupation

Le plus grand risque auquel vous vous exposez en investissant en SCPI, c’est une baisse de rendement occasionnée par une baisse des taux d’occupation. En effet, la rentabilité d’une SCPI est proportionnelle à son taux d’occupation.

Cependant, pour votre information, une forte baisse de rendement n’est tout simplement pas envisageable. Pourquoi ? C’est simple, une baisse de plus de 50% de son rendement signifiera la faillite d’une grande partie de la plupart des entreprises clientes, entreprises qui sont en général de renom international.

Une évolution des normes

Un autre risque qui peut se produire est le délaissement des parts par les propriétaires dû à l’évolution des normes de construction ainsi que des labels énergétiques. Cependant, les SCPI s’adaptent sans cesse aux exigences des marchés.

Face aux risques, doit-on laisser tombé ce marché ?

Alors, faut-il passer à côté de ce marché juteux qu’est la SCPI ? S’il faut toujours se décourager à chaque fois qu’un risque peut se présenter, autant ne pas s’investir dans n’importe quelle affaire. Pour minimiser les risques, optez pour la diversification. Au lieu de miser tout son argent sur une seule SCPI, investissez dans plusieurs sociétés.

Pour finir, l’investissement en SCPI est un investissement comme tous les autres et donc comporte des risques. Mais ceux-ci ne sont pas là pour pimenter les investissements.